07 avril 2020

Salut, printemps!

Avec l'heure avancée et le printemps arrivé officiellement - il y en a qui sont déjà en été, message codé:-) -  il est temps d'élaguer et de râteler avant que les bestioles essaient leurs ailes dans ma face: tôt le matin, mais après que la moufette soit allée se coucher, pour ne pas devoir me tartiner de crème solaire ni avoir trop chaud; une demi-heure max car ce n'est pas le moment de se ruer aux urgences pour insolation ou autre bobo. J'ai trouvé mon premier squelette de feuille
 en râtelant dans la cour arrière, youppie! Sûrement un lien avec le rayon de soleil d'hier matin qui a éclairé ce squelette pensif😏
Il y a vraiment trop de cocottes pour que je vide ma récolte dans le bac des graminées où je balance mes feuilles et sachets de thé depuis le mois d'août,
je l'ai rempli de feuilles mortes en novembre et à nouveau en décembre. De toute évidence, celles d'érable sont moins solides que celles de Camellia sinensis.

28 mars 2020

Confinement

J'ai fini Dans la forêt, fiou! C'est en écoutant "Je suis Pilgrim" de Terry Hayes  que j'ai achevé mon premier coloriage, debout, 
et je constate que j'y reste aussi longtemps qu'en jouant sur le pad, dans une position moins statique. J'en ai commencé un deuxième,
 délaissant les crayons de bois pour les feutres. Eux aussi sont des reliques, soit de la scolarité des filles, soit de ma période calligraphie, donc vieux d'au moins 20 ans, et la plupart sont encore vigoureux. Comme avec les thés, ne pas se fier à l'âge, les essayer avant de les jeter.

Je dois dire que nous récolterions des amendes salées si les gouvernements imposaient d'aller jouer au ballon panier une heure par jour au parc le plus près, mais nous ne risquons rien avec une restriction sévère de sortie, tant que les livraisons sont possibles et l'internet accessible.
Déjà étourdissante, l'offre en ligne se bonifie encore pour rendre le confinement supportable à ceux qui ne s'y sont jamais frottés.
Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos dans une chambre. Blaise Pascal
Ainsi Mariage Frères, dans son dernier courriel, fournit des liens vers des sites qui permettent de partager  sa pause thé virtuellement.
Je verrai ce qu'en dit Fille Aînée (sécurité, facilité...).
Mais l'intiative qui m'emballe le plus est la National Emergency Library: du monde entier, on peut emprunter jusqu'au 30 juin OU jusqu'à la levée de l'état d'urgence, jusqu'à 10 des 1.5 million de livres digitalisés.
Une recherche plus tard https://archive.org/search.php?query=tea&sin=TXT
Quelle variété: j'y ai même vu des romans de Laura Child!
je m'inscrivais.
J'ai fini mon deuxième coloriage en atteignant la plage 29 (rien à voir avec les sections et chapitres du livre) de Je suis Pilgrim. Le héros a déjà accepté du thé d'un moine en robe safran, d'un bourreau arabe, d'un pirate informatique hispano japanophile... Combien de coloriages compléterai-je en 28 heures d'écoute?

24 mars 2020

De "Quel dommage!"

à "Quelle chance!" 
Ils devaient partir ce mardi pour Londres. Il y a deux semaines jour pour jour, ils se disaient encore qu'ils se promèneraient le long de la Tamise si les musées fermaient... ce qui s'est finalement concrétisé là-bas "longtemps" après ceux d'Europe. Les remboursements ont commencé. Fille Aînée passera ses vacances chez elle, les déplacements non essentiels entre régions étant déconseillés. Elle prévoit se livrer à l'afternoon tea - sans invitées, hélas - et elle perfectionnera ses fish'n chips.
En prévision de ces six semaines en solitaire, j'écureuillais depuis l'automne
 et même si le confinement universel imprévu modifie nos plans, je vais néanmoins consommer ces "glands". 
Je cherchais une alternative aux jeux de lettres sur pad auxquels je me livre debout en écoutant un livre audio. Je n'ai pas succombé à la mode du coloriage il y a qq années mais en voyant ce cahier à colorier plein de répliques théinées, j'ai estimé qu'en me limitant à une couleur par séance assise,

je ne perdrais pas un mot de _____titre______________. 
Comment ai-je choisi "Dans la forêt" de Jean Hegland? Même pas épidémie ou réclusion, seulement "Prochain exemplaire disponible le 22 mars" sur prêtnumérique.  J'ai déjà trop bon souvenir de L'année du lion de Meyer et d' Un hussard sur le toit de Giono, écoutés en 2019, il ne faut surtout pas que je joue ou  colorie avant de me coucher. 
Et ce n'est pas le temps de faire du ménage en éliminant le fatras accumulé (le sien avant le mien), tout pourrait éventuellement servir.

22 mars 2020

Au fil de l'eau

C'est le thème des dix mots de cette année.
et c'est plaisant de les rechercher dans mes plus de mille fichiers accumulés au fil de mes lectures depuis, oh, un quart de siècle.



On frappa à la porte. C’était vraiment curieux. Il était bien tard, pour une visite. Miss Seeton hésita et, posant le plateau du thé en équilibre au bord de la petite table de l’entrée, elle tendit le bras et souleva le loquet. Doux Jésus! Mrs. Paynel. Quelle coïncidence! Miss Seeton la dévisagea avec incrédulité. Juste au moment où... Mais non. Elle n’allait même pas penser à cette aquarelle avant d’avoir pris une tasse de thé.  

Miss Seeton jette un sort, de Heron Carvic, 1997 v.o.a. 1971
Sans laisser à Valentine le temps de se rebiffer, Madeleine poursuivit:
-Je vais coucher Colette, qui tombe de sommeil, puis tu m’accorderas une petite demi-heure. Fais-moi servir un thé au rhum.
...
-Vous couchez ensemble?
-Rarement.
Valentine avala une gorgée de thé. Madeleine n’était guère heureuse et son ménage allait à vau-l’eau.
 Les Dames de Brières, de Catherine Hermary-Vieille 1999 Albin Michel

Tout en lui rapportant fidèlement les paroles de Pitt, elle servit le thé et tendit à sa sœur une tranche de cake au gingembre, qu'Emily s'empressa d'engloutir.
Silence à Hanover Close, de Anne Perry,  2001 v.o.a. 1985

- Savez-vous d'où vient le Pu'er? Comment il est fabriqué?
Ma question le fait glousser.
“Exactement! L'hygiène est importante. Mais nous ouvrons aussi les propriétés aromatiques des feuilles. Maintenant, observez ce que je fais. Vous devez considérer l'art de servir le thé comme une danse. Chaque mouvement doit être fluide. Voyez comme mes actions passent de ma main droite à ma main gauche, tout en douceur?” Tandis qu'il parle, il verse à nouveau de l'eau sur les feuilles et couvre le gaiwan avec son couvercle. 
La mémoire du thé de Lisa See 2018 Pygmalion 
“Do you know where Pu'er comes from? And how it's processed?”
He cackles at my question. “Exactly! Hygiene matters. But we're also opening the aromatic properties of the leaves. Now watch what I do. You must look at serving tea as though it's a dance. Every movement must be fluid. See how my actions flow from my right hand to my left hand, with everything smooth?” As he talks, he pours more water over the leaves and covers the gaiwan with his lid. 
The Tea Girl of Hummingbird Lane de Lisa See 2017 Scribner

C’est le Treron thomae de Gmelin, venu de l’île qui est dans le golfe. Et voici notre thé : quelle joie. Il n’y a rien de mieux que le thé pour se débarrasser du goût de la vase des mangroves.
Il leur fut apporté avec toute la cérémonie voulue par un homme immense, grave et très noir, et suivi presque immédiatement par les sandwiches au concombre et quelques petites affaires toutes rondes ressemblant à de la pâte d’amande.
Pavillon Amiral, de Patrick O’brian, Presses de la Cité 2004 (Blue at the Mizzen 1999) 

 Taou, 27 juillet 1921...
Nous continuons donc paisiblement, sous les ondées, à monter et monter à travers la forêt; à sa limite, dans une vaste clairière, nous faisons du thé. 
Journal de voyage 2, Lettres à son mari d'Alexandra David Néel 1991 Presses Pocket 



C’est là que nous nous trouvons en cet après-midi humide du mois de mai, à boire du thé en regardant la pluie ruisseler sur les vitres et fouetter les lilas du jardin, pendant que je m’efforce de détourner la conversation de l’avènement de la propulsion par réaction en Ukraine dans les années trente pour l’amener sur le terrain du divorce.
Une brève histoire du tracteur en Ukraine, de Marina Lewycka, Alto 2008 (A Short History of Tractors in Ukrainian 2005, traduction française Editions des Deux Terres 2008) 

7/10 c'est mieux que certaines années, mais je m'étonne de ne pas trouver oasis, même pas dans le Sahara de Bowles; plouf apparaît peut-être dans les bd ou les livres illustrés - dont je n'engrange pas les extraits de thé - et j'ai souvenir du livre audio  "Trois hommes dans un bateau" de Jerome K. Jerome dans lequel cette onomatopée surgit; quant à spitant, c'est un néologisme pour moi mais qui me rappelle le thé pétillant offert par F&M.

13 mars 2020

Branle-bas

Après les refus de tasses réutilisables, le coude-à-coude qui remplace la poignée de main et la bise, les  fermetures d'écoles et de garderies, les annulations d'événements sportifs et culturels et même les sélections de jury, les restrictions de voyage et les mises en quarantaine,  voici que les cegeps et les universités ferment aussi pour deux semaines, pendant que des scènes affligeantes se produisent autour de... papier q.
La maison de thé Camellia sinensis a annulé les voyages annuels de ses propriétaires chez ses producteurs de thé 
tout en maintenant les liens avec eux électroniquement et en encourageant les consommateurs à les soutenir par leurs achats. Elle demeure ouverte, tout comme F&Mason
qui rappelle la qualité de son service de livraison avec l'anecdote du beef extract dont la reine Victoria a exigé que 250 lbs soient livrés sans délai en Turquie pour aider Florence Nightingale à soigner les soldats blessés.
Fille Aînée et son père planifient depuis deux ans leur séjour de 6 semaines à Londres.  Leur départ est prévu le 24 mars. Je vais attendre avant de leur commander quelques gâteries...

12 mars 2020

Sur mes gardes

En recevant ce matin un courriel de cette compagnie, dont le dernier remontait au 19 décembre 2018,
 il m'est revenu la disparition de son fondateur en avril l'an dernier. 
(depuis que je n'utilise plus diigo, je m'envoie par courriel les nouvelles du thé)
En googlant les nouvelles pour voir s'il avait été retrouvé, blanchi, le même article figurait dans les premiers résultats.
Le constatant, j'ai cliqué pour fermer la page en question à laquelle s'est aussitôt substituée une page blanche avec une adresse louche (celle de mon fournisseur internet). J'ai fermé Edge et effacé la dernière heure de son historique.
Je me désabonnerais bien mais est-il sûr de cliquer sur quelque lien de ce courriel, même celui de MailChimp?

11 mars 2020

Très lentement

Suivant le principe konmari (une fois n'est pas coutume), je garde l'abonnement aux enchères Drouot parce que j'ai plaisir à les consulter, toujours pour le vocabulaire utilisé pour décrire les objets.

Aujourd'hui, prises macassar  (pourquoi pas anses?) revient à deux reprises dans ces services à thé qui se suivent.
N'ayant aucun projet de miser sur les articles offerts, je consulte rarement le prix plancher. Mais cette fois, le souvenir de la mère de Romain Gary me fait comparer ceux des cuillères et des services à thé: 80 euros pour ceux-ci, 200 pour celles-là!  Je n'essaierai pas de comprendre cette disparité et continuerai à lire le blogue si instructif - et perturbant - de l'amateur brocanteur local, tout en me rappelant qu'on ne peut être sûrs de rien.

Doris voudrait aussi que ce soit Jenny qui hérite de toutes les jolies choses qu'elle possède: les meubles, les tableaux, la tasse peinte à la main. Elle aimerait que ses affaires ne terminent pas dans une benne à ordures. Elle frémit à cette idée, pose les doigts sur le clavier et commence à écrire pour faire taire ses pensées.

Le petit carnet rouge de Sofia Lundberg 2018 Calmann-Lévy 

Les objets devenaient des déchets dès qu'ils étaient séparés de leur propriétaire et de leur passé - sans Lily, son vieux couvre-théière était répugnant, avec son motif aux tons passés représentant une ferme, ses taches brun pâle sur le tissu bon marché, son rembourrage d'une minceur pathétique. Tandis que se vidaient les étagères et les tiroirs, et que se remplissaient les caisses et les sacs poubelles, Henry a compris qu'en réalité on ne possédait rien. Tout est loué, ou emprunté. Nos biens nous survivront, nous finirons par les abandonner. Les Perowne ont travaillé toute la journée et sorti vingt-trois sacs pour les éboueurs.
 Samedi de Ian McEwan 2006 Gallimard 

Il y a exactement trente sacs.
Je les ai achetés à l'épicerie du coin – un moment de magasinage que je n'oublierai pas de sitôt.
Planté dans l'allée des produits ménagers, je me demandais combien de sacs à déchets seraient nécessaires pour contenir les innombrables souvenirs que ma mère avait accumulés depuis 1966. Quel volume pouvait bien occuper trente années d'une vie? Je rechignais à faire l'indécent calcul. Quelles que fussent mes estimations, je craignais de sous-estimer l'existence de ma mère.
J'avais jeté mon dévolu sur une marque qui semblait assez résistante. Chaque paquet contenait dix révolutionnaires sacs à ordures en ultra-plastique d'une contenance de 60 litres.
J'en ramassai trois paquets, pour un total de 1800 litres.
Ces trente sacs se sont avérés suffisants – bien qu'il m'ait parfois fallu insister avec la plante du pied – et maintenant les éboueurs s'emploient à les catapulter dans la gueule du camion. 
 Nikolski de Nicolas Dickner 2007 Alto
 

10 mars 2020

Lentement

J'en suis à 16 désabonnements, quand j'en ajoute à ma liste, je confirme qu'aucun des éliminés ne me manque. Par contre, lorsque me parvient l'annonce d'une nouvelle publication,
le no 3 de Eighty Degrees sera expédié le 17 mars
j'apprécie ce rappel qui me permet de pré-commander, me prouvant ainsi que je n'ai toujours pas tranché la question: Avoir ou pas?
Certains me font hésiter, glissant de l'info parmi les offres de produits, comme IPOT récemment, avec une liste d'articles pertinents dans différents médias,
le premier sur Darjeeling dans Imbibe,
le deuxième sur le thé rose du Cachemire dans Atlas Obscura, (le sel cède le pas au sucre quand ce thé passe à l'ouest),
et le troisième dans Wine Enthusiast sur le thé aux US, toujours vu comme plus prétentieux que le café:
Then there’s the image problem. Nine-dollar lattes and butter-maca-collagen mix-ins have done little to shake the perception of coffee as humble, approachable and patriotic. Tea, on the other hand, is often viewed as stuffy, foreign or pretentious.
“There’s an impression that it’s not convenient, quick and sociable, like coffee is,” says Satiani.
Tout le monde vit bien avec ses contradictions.


29 février 2020

Bissexte

J'en suis à quinze désabonnements, dont 3 marchands de thé. Parmi ceux qui restent, Tea Muse d'Adagio est réapparu dans mes courriels à l'été 2019, après des années de silence. Ses articles sont intéressants à lire, même si je ne commande pas aux US. Le dernier
parle d'un thé portant le nom d'un mythique village écossais qui n'est perceptible qu'une fois par 100 ans, 
https://www.teamuse.com/article_200225.html 
car ce thé n'est vendu que le 29 février.
J'ai eu beau regarder la bande-annonce du film éponyme de 1954, avec Gene Kelly et Cyd Charisse... aucun souvenir de l'avoir vu à la télé dans les années 60, quand on nous resservait les comédies musicales.

14 février 2020

On nous courtise

De quartier enclavé, nous passerons dans les prochaines années à la densification, merci REM surgi comme un diable de sa boîte de Pandore. Les agents d'immeuble se multiplient, déposent cartes d'affaires, de Noël, calendriers, et voici ce que le facteur a distribué hier:

Pour une surprise...
Je l'ajoute à ma liste.

09 février 2020

Lune

La lune est si brillante ces jours-ci...
la température s'incline devant elle...
hier
un peu plus...
ce matin
et se redresse à présent.
Depuis décembre, je lis à voix haute La trilogie de la lune, de Johan Heliot. Dans le deuxième tome, ce passage
On se presse dans le salon de thé, but de la désormais traditionnelle promenade qui conduit du nid d'aigle – le chalet construit un peu plus haut au sommet de la montagne – au pavillon enfoui dans la végétation. Là, le Chancelier reçoit ses invités, au terme d'une pérégrination qu'il effectue en solitaire, sous la surveillance discrète d'une poignée de gardes armés. Les autres locataires du Berghof suivent le sentier cinquante pas en arrière de leur hôte célèbre. Car aujourd'hui, Adolf Hitler ne prendra pas seul la collation que les domestiques préparent ordinairement à son usage exclusif, avant de s'éclipser pour le laisser jouir de la sérénité ambiante en toute tranquillité. 
in La lune n'est pas pour nous 2005
m'a rappelé les deux romans basés sur l'expérience de Margot Woelk, l'un par une Italienne

 - C'est quoi, le thé de la nuit? demanda l'Enragée.
 - Un moment entre amis tard le soir. Le chef boit un thé ou un chocolat chaud. Il est fou de chocolat. Les autres s'enfilent du schnaps en veux-tu en voilà. On ne peut pas dire que ça lui plaise, il le tolère.
 La goûteuse d'Hitler de Rosella Postorino 2019 Albin Michel  
et celui de 2018 par un Américain
That will go on until midnight, or later, when we may be called in for tea. 
           ...
...trip to the Teahouse. It was my first visit. I had seen it once from the terrace that ran along the north and west sides of the Berghof.
...
The Teahouse, less than a kilometer from the Berghof, soon came into view. It was like a miniature castle planted on a rocky hillside. The path ended at stone steps to its door. Karl had a key because the kitchen staff was so often called to serve there.     ...
“It’s quite charming. Hitler relaxes here and invites others to join him. He’ll be down later.”
A round table decorated with flowers and set with silk tablecloths, sparkling china and polished silver sat near the middle of the room. Plush armchairs decorated in an abstract floral pattern of swirling bellflowers added to the medieval atmosphere of the turret. A kitchen and offices lay behind this large circular room.
 ...
The massive one with the view of the mountains was reserved for Hitler and his guests. Bavarian crèmes, cookies and apple cake, the Führer’s favorite, were displayed on fine china. Orderlies stood ready to serve the treats to the crowd. 
... 
I had a fantasy of pushing him off the walking trail he loved so much that led to the Teahouse.  
  The Taster de V.S. Alexander 2018

07 février 2020

Désabonner

Il y a longtemps que j'ai cessé de m'abonner à des périodiques, au moins 20 ans, probablement quand j'ai jeté (le recyclage n'était pas une option à l'époque) les magazines du siècle dernier. J'achète à la pièce les rares revues consacrées au thé, quand je peux les trouver imprimées.
J'ai résolu de me désabonner de certaines infolettres plus commerciales qu'informatives.  7 jusqu'à maintenant. 
Je me penchais sur F&M quand j'ai reçu leur offre de désabonnement partiel pour tout ce qui touche à la fête des mères. 

Je n'ai pas souvenir que l'offre ait été faite pour Noël ni pour la St-Valentin, mais c'est déjà un pas dans la bonne direction. Ce sont toutefois leurs nouvelles vitrines
qui m'ont rappelé combien j'aime leurs infolettres et admire la maestria de leurs concepteurs. Heureusement, un océan me sépare des tentations.
Et pour ce qui est d'informer, Bella de Tregothnan remporte la palme aujourd'hui:
les magnolias de Tregothnan annoncent le printemps en Cornwall et peut-être un First Flush avant Darjeeling.
7 février 2020 branche de magnolia dans le coin inférieur droit
Je reçois des alertes gg "thé" à deux adresses courriel différentes: l'une accumule des tas de liens vers des articles en français, souvent pertinents, alors que l'autre ramasse n'importe quoi ou presque... le kinkéliba me l'a fait conserver il y a deux jours, mais ce matin, en apprenant par la presseca l'ouverture d'un xème Angelina à New York fin mars, et ne trouvant rien à ce sujet dans les alertes gg "thé", j'ai supprimé ce maillon faible.
Et de 8!

05 février 2020

Fais ce que dois

Avant la bordée de neige annoncée pour les deux prochaines journées, j'ai donné une deuxième chance au pu erh reçu en août 2019.
L'ayant trouvé si fade la première fois, j'ai augmenté la quantité de feuilles en détachant, avec les doigts, ce qui a bien voulu quitter le morceau que S avait extrait de sa brique achetée en Chine, je ne sais en quelle année.
Même gaïwan, eau bouillante, 30 secondes en tout (c'est-à-dire depuis la première goutte d'eau versée sur le bloc de feuilles jusqu'à la dernière de l'infusion transvidée dans la tasse en verre).
flash
Liqueur nettement plus foncée pour les mêmes 30 secondes.
sans flash
Odeur nettement plus présente... aigre, je dirais.
Goût plus présent aussi... malheureusement.
Encore cette échauffaison (terme un peu fort) de la langue vers la gorge, qui dure moins mais revient à la gorgée suivante, si petite soit-elle.
Cette fois, je finis cette première infusion, devoir oblige.
La deuxième sera d'une minute en tout (voir plus haut).

Encore plus foncée.
Encore plus prégnante,
même à cette distance, j'ai envie de la fuir.
J'en sirote quelques gorgées, je me retiens de me pincer le nez en penchant la tasse (ce que j'ai fait quand ma tante religieuse avait insisté pour qu'au moins je goûte à  une tranche de concombre). Une heure plus tard, l'échauffaison dans la cavité buccale perdure toujours, et je voudrais me savonner les deux narines pour me débarrasser de cette odeur.

Il n'y aura pas de troisième essai, ni avec ces feuilles, ni avec ce qu'il en reste dans la boîte.
Sans doute suis-je plus sensible à certaines odeurs - combien de gens me disent que le concombre ne sent rien -, c'est pourquoi je vais éventuellement le proposer à F, depuis trois ans en Chine (son employeur a jugé bon de l'éloigner à Taïwan dès le début de l'épidémie, et le rapatriera à Qcville si elle empire).



29 janvier 2020

Propice

La pression barométrique est stable,
j'estime le temps favorable à l'essai du thé reçu en août d'un de ses anciens étudiants. 
pu-erh du Yunnan et gaïwan trYen
Je n'ai mal nulle part, mon repas est fini depuis deux heures, et j'ai soif: la table est mise pour une dégustation la moins biaisée possible.
Aucune odeur de feuilles mortes ni de sous-bois, camphre et fumier absents aussi. En fait, mon nez ne capte pas grand chose et ça me rassure.
En sortant le morceau, je constate avec soulagement que je n'aurai pas à gosser dessus car il y a déjà des miettes au fond de la boîte de métal. 
J'en verse quelques-unes dans le couvercle du gaïwan
que je viens de laver et d'y repérer une nuance verte 
dans sa glaçure que je croyais toute brune.
Le chrono est en  mode ascendant, je le démarre en commençant à verser l'eau bouillante sur les feuilles,  je commence à transvider
 dès qu'il atteint 31 secondes et l'arrête quand toute la liqueur est dans la tasse transparente.
gaïwan très facile à manipuler
Liqueur légèrement jaune, à peine odorante. 
J'attends qq minutes avant de siroter à très petites gorgées: goût à peine perceptible, est-ce ce qu'on appelle "délicat"? Ça frôle l'absentéisme, concluons que j'aurais peut-être dû rincer les feuilles, je verse donc au compostage ce qui reste dans ma tasse.
Pour la deuxième infusion, le minuteur part de 2 minutes et il reste 8 secondes quand je l'arrête avec la dernière goutte transvidée dans la tasse.
Le jaune est plus affirmé, très limpide,
 à peine plus parfumé pourtant, et je ne goûte guère plus. 
Il s'est écoulé une demi-heure depuis la première infusion quand je commence à rédiger. 
Et curieusement, malgré l'absence de goût identifiable, une sensation se développe dans la bouche, et après une autre demi-heure, je vais finir ce qui reste dans la tasse, bien froid à présent, sans percevoir plus de goût, mais toujours cette chaleur qui me tapisse la cavité buccale. Et qui perdure. Long en bouche, c'est sûr.
Le dépliant qui accompagnait le thé est en chinois d'un bout à l'autre, exception faite de l'adresse internet. Un texte anglais était joint, sur l'origine ("Pu-Erh Tea only grows in Yunnan"), sur les variétés crue et cuite, sur les bénéfices qu'on lui attribue ("aids digestion, calms the stomach......................."), sur son authenticité ("improves in taste and value as its ages... produces a bright red-yellowish liquid... characterized as sweet, fine, mellow, thick and scented. If tea tastes tingled, sour bitter, dry, impure, moldy, or strange, it harms instead of benefits the health.")
Peut-être que "les belles n'ont pas tout donné", pour citer La Théière nomade, mais elles iront au compost.

J'ai faim, à présent: ce thé a-t-il "facilité la digestion" (qui ne s'annonçait pas difficile)? Ne serait-ce pas plutôt l'heure de la collation? Le soleil baisse.
Pour l'instant, pas d'effets secondaires indésirables et si je n'ai pas à en déplorer, je réessaierai en augmentant la quantité de feuilles, malgré ce qu'en disait le transporteur qui y a goûté  préparé par le donateur.

Et ce billet me permet de rayer un élément de ma liste en page 6 du bujo;-)