12 juin 2018

Pourquoi

Entre ces deux articles
lapresse+ 11 juin 2018
http://plus.lapresse.ca/screens/d1d480e6-3756-40ed-8232-924702ca55a1__7C___0.html

lapresse+ 12 juin 2018
http://www.lapresse.ca/affaires/economie/commerce-de-detail/201806/11/01-5185360-les-thes-davidstea-affichent-une-perte-trois-fois-plus-importante-au-1er-trim.php
j'ai voulu racheter du Gâteau velours rouge, pour la quatrième ? fois en 6 ans. Avant d'en charger le commissionnaire, j'ai vérifié sur le site que ce thé était encore offert, car le roulement a toujours été, sinon saisonnier, du moins fréquent chez David's Tea.
Alors soit la page du produit n'est pas rafraîchie assez rapidement, soit le vendeur a étendu la pénurie de sa boutique à toute la compagnie en le déclarant "discontinué", toujours est-il que le chargé de mission est revenu avec du Gâteau de fête que le fieffé vendeur lui a refilé sans préciser que c'était à base de rooibos😝



09 juin 2018

Pavlov suite

J'ai trouvé autre chose pour accompagner le jeu debout: les livres audio. 
En français, pour ne pas nuire à la recherche de mots anglais.
Les premiers n'ont pas posé problème: les voix me convenaient*, la musique est supportable, le bruitage superflu, 2 voix apprécié, pas de thé à noter.
Ce problème est apparu dans les derniers: comment noter les passages où le thé est présent? En plus d'interrompre mon jeu, je dois trouver rapidement le no du disque - quand il y en a plusieurs pour un même livre - la piste et la position approximative de la bouilloire ou de la tasse.
Il me reste à trouver les originaux papier et, avec mes maigres repères, à errer dans les chapitres, pas toujours annoncés par les lecteurs ou la musique.
Et voilà que je ne veux plus jouer si je n'ai rien à écouter.



*quand la Magnétothèque a commencé en 1977, on nous mettait illico devant le micro; qq années plus tard, il fallait passer une "audition" et si les lecteurs aveugles donnaient le feu vert à la voix, on restait au micro, sinon il y avait le poste derrière l'enregistreuse, pour les reprises en cas d'erreur. Ai-je les mêmes critères qu'un malvoyant?