09 juin 2010

Je me hâte

Difficile de ne pas être dans le sucré quand on propose des liquides pour accompagner viennoiseries et autres desserts autrichiens. À ce sujet, j'entends encore des professionnels dire qu'il est préférable de ne pas boire trop sucré avec les desserts sucrés. Ce qui est une conclusion plutôt hâtive...
Il faut presque toujours penser à une concentration de sucre égale lorsqu'il est question d'atteindre le nirvana harmonique. Sinon, un dessert plus sucré que le liquide rendra ce dernier insipide et fuyant. Ça, c'est la règle de base. Mais il est possible de la contourner si on prend soin de créer l'attraction fatale entre les molécules aromatiques du dessert et celles du liquide.
François Chartier Liquides pour inspirations viennoises  Cyberpresse 5 juin 2010

et prends mon thé nature.

2 commentaires:

Vanessa a dit...

Et te suis! J'aime particulièrement l'association thé noir puissant, nature bien-sûr, avec desserts à l'européenne et thé vert chinois ou japonais avec les entremets, flans ou pâte de fruits, d'amandes ou wagashi ou à base de mochi... leur concentré de sucre est si puissant que j'aime cet échange.

Thé noir a dit...

Merci, Vanessa, pour cet appui illustré de belles suggestions. L'article, titré "liquides", parle ensuite de vins et de bières, et non d'eau, de lait, de thé ni de café.