07 août 2018

Vicariously

Fille Aînée ne m'a fourni que des photos pour l'instant.

Je me réjouissais pour elle de voir des sandwiches au concombre mais elle a répondu: insatisfaite. Détails suivront par courrier, je suppose. Avec le menu du Champlain au château Frontenac, j'ai pu identifier les sucettes de l'étage inférieur.
Les scones étaient servis à part, enveloppés pour les garder tièdes: ils lui ont plu.
Les desserts apparaissent dans son assiette: 
leur position me laisse croire qu'elle a choisi parmi un assortiment: a-t-elle dû se rendre à un présentoir ou a-t-on roulé une desserte jusqu'à leur table?

Depuis 25 ans que je les possède, ces timbres ne pouvaient mieux convenir, même s'il en faut deux pour exposer le château (droite) et l'afternoon tea (gauche).
timbres de 1993 L'Empress et le Château Frontenac

1 commentaire:

Thé noir a dit...

Je reçois à l'instant sa carte postale de l'exposition Ici Londres, qu'elle visitait avant l'afternoon tea: "Le thé au château c'était bien. Grosse faiblesse la crème Devon, beaucoup trop liquide. Les scones étaient bons. Les sandwichs OK. Les desserts super cutes et bons. J'ai pris du Earl Grey, il était très bon. Moins copieux que d'autres."