27 novembre 2008

Bol

En vidant ma tasse de thé, je remplis un bol de riz.

6 commentaires:

Vanessa a dit...

Malheureusement en anglais....

Vanessa a dit...

Et ce livre de Corti-Dalphin, "Le thé, une histoire d'amour": recommandable?

Thé noir a dit...

J'avais annoncé la couleur... apprentissage des langues. Mais il y a d'autres sujets, tableaux, chimie, maths, géographie...

Thé noir a dit...

Voici ce que j'en avais dit en juin 2005: "Ils n'ont pas été conçus comme tels mais Kelvin l'enfant fou se glisse parfaitement dans la poche arrière du jean, et Le thé, une histoire d'amour, dans celle de l'imper. Le plus petit permet d'attendre le bus, le plus grand se lit en un trajet de métro. Les deux forment une paire gagnante pour moi qui ai d'habitude horreur de relire un même livre. Mais l'envoûtement perdure... je relis Kelvin l'enfant fou comme d'autres leur bréviaire, je le porte sur moi comme une amulette. Et l'histoire d'amour se répète avec "Le thé, une..." L'aveuglement, parfois l'impression de n'y comprendre goutte, et pourtant la soif d'y revenir, encore, éperdument.
E j'utilise maintenant cette mesure de temps: "une pincée de secondes", en créditant Béatrice à chaque fois."
Ça me donne le goût de les relire, car ils ne sont plus dans mes poches, bien sûr.;-)

Vanessa a dit...

Je me renseigne auprès de la maison d'auto-édition.

Vanessa a dit...

Kelvin est épuisé mais l'autre va m'arriver d'ici peu... merci