17 mai 2017

375e

Montréal fête aujourd'hui son anniversaire.
Elle a reçu un tartan, une bière la célèbre.
Je n'ai pas trouvé de thé en son honneur.
Il y a pourtant deux maisons de thé originaires d'ici qui auraient pu sauter sur l'occasion et créer un blend  et lui trouver un nom "songé" mais je soulignerai seulement leur renommée qui dépasse largement la métropole.
La plus vieille (1998) 

a toujours le même fondateur à sa tête, épaulé de trois associés. Leurs livres sont traduits en coréen et en russe, en anglais aussi bien sûr, cela va de soi à Montréal.
La plus jeune (2008) 
est née en réaction à la première, elle a 231 boutiques, elle est en bourse, son jeune fondateur éponyme ne la dirige plus et elle doit ralentir son expansion.
Pour qui veut voir du thé partout, le St-Laurent semble le jet impétueux d'une théière dont se serait échappée Anticosti,

 alors que les plus petites feuilles, comme Montréal,
continuent à infuser à la base du bec verseur.
Les cloches sonnent en ce moment.

1 commentaire:

Thé noir a dit...

Je viens d'apprendre qu'il y aura une échinacée de Montréal
https://jardinierparesseux.com/2017/05/17/lechinacee-du-375e/