21 juin 2017

Vacances d'été

Somewhere over the teapot offre un jeu de mots mêlés, qui m'a rappelé les "mots mystères" que j'avais fait en 2001 sur le thème du thé aussi. J'ai réussi à les imprimer tous les deux
papier format lettre, orientation portrait et paysage
J'ai augmenté la difficulté en cherchant d'abord dans chaque grille les mots communs aux deux
en rouge
puis les grandes marques
en bleu
et tout le reste
à la mine
Dans ma grille, les mots peuvent être en diagonale et il y a une phrase à trouver en alignant les lettres restantes.

12 juin 2017

Quand le thé comble

Le hasard me fait trouver, dans les deux derniers livres lus, deux scènes de pur contentement induit par le thé. 

Dans The Muse de Jessie Burton:
We had an hour together, sitting in the reception hall, the front door locked as I sorted the post and brewed the tea and coffee that Pamela and I had to keep renewing throughout the day. Lawrie seemed genuinely delighted by his cup of tea. It was as if he had never seen a hot beverage before.

 Et dans Poste restante de Louis Jolicoeur:
Rien à faire, tout le monde dort. Nous retournons sur la place attendre les premières lueurs du matin. Pascal a un réchaud, une gamelle, quelques pochettes de thé, nous allons chercher de l'eau à la fontaine, après l'âme le corps apprécie aussi un brin de chaleur. Nous buvons comme s'il s'agissait d'un festin, il faut bien peu de chose parfois. 

Bien peu, en effet: je souris béatement en imaginant ces scènes.

10 juin 2017

Shocking

En cherchant à comprendre le sens des élections qui se tenaient au Royaume-Uni hier, j'ai découvert parmi les résultats obtenus en ligne, une nouvelle déconcertante, révoltante, odieuse, inacceptable, scandaleuse, abjecte, écoeurante, en un mot, choquante.
J'ai vérifié la date de parution, 7 février 2017, ce n'était donc pas un poisson d'avril malgré le jeu de mots du titre: 


Tea leaves target Scottish plantation

J'ai vérifié les circulaires électroniques reçues de Wee Tea Company dans les derniers mois: motus sur la plaie, l'ignominie, l'attaque, l'affront, la crapulerie, la bassesse, la vilenie commise à répétition dans leur plantation de thé.
On leur vole les théiers.

Ça me choque, ça m'écoeure, ça m'ulcère.
Et puis, ces propos rapportés par le propriétaire lésé alors qu'il chasse les malfaiteurs à coups de bêche:
He said: “It’s gone as far as me chasing people with spades off and being shouted at, being told I don’t understand the Scottish tradition of plant hunting.”
Sont-ils Ecossais, ces audacieux effrontés fieffés chasseurs de plantes au douteux à l'ironique sens de l'histoire? Sont-ils seulement déguisés, ne risquant pas, eux, la peine de mort?



09 juin 2017

PM

Je reçois depuis déjà quelques années les circulaires électroniques de F&M et en lisant le titre du courriel de ce matin,
Vote Fortnum's! Shop Afternoon Blend Tea
 j'ai cru à un concours de popularité, un trophée à décrocher dans le commerce de détail: meilleur vendeur, meilleur site web, kékchoz du genre.
Camellia sinensis for PM.
 Regardless of who may reside at 10 Downing Street, at Fortnum's, Camellia sinensis - or tea, to you and me - always get our vote.
With Britain having gone to the polls to pick a new PM, we're proud to present one of our leading afternoon brews: Fortnum's famous Afternoon Blend.
It's bold, it's robust and it's refreshing. And doesn't that sound like a tea you can believe in?
S'agit-il d'humour britannique? Si c'est une prise de position politique, je n'arrive pas à saisir dans quel sens elle va. Ou allait. Le message est entré à 2h59 cette nuit, 7h59 am à Londres.
Et ce n'est pas la presse d'ici qui m'aide à le déterminer.
Theresa May annonce la formation d'un nouveau gouvernement