09 décembre 2015

9

Famous Five
en revenant de visiter l'exposition soulignant le 125e anniversaire d'Agatha Christie en insistant sur le côté archéologique de sa vie. Comme il était interdit de prendre des photos, j'ai acheté l'album souvenir
 surtout pour les photos, tout en déplorant que le service à thé exposé ne s'y trouve que dans la photo où il trône devant le foyer de la Morning Room à Greenway House.

 Car de près, on peut voir qu'une seule des deux tasses de ce tête à tête a tellement servi qu'elle a perdu sa large dorure à l'intérieur. Et la plus grande photo exposée au musée permet de voir une autre table, ovale, près du mur, portant un autre service à thé.
Dans la boutique, j'ai pu vérifier dans la réédition de 2010 de Crèmes et châtiments que la recette de la dinde n'avait pas été corrigée depuis l'original de 2005.
Nous sommes arrivés juste comme un tour guidé commençait. Je l'ai quitté après trois quarts d'heure, d'une part parce que je n'ai lu qu' À l'hôtel Bertram cet automne, The Arlequin Tea Set il y a quelques années et Dix petits nègres voilà un demi-siècle, ce qui ne suffisait pas pour apprécier les très nombreuses références aux romans policiers, et d'autre part parce que j'en avais assez d'essayer de lire les manuscrits avec deux bruits de fond: celui qui sert aux artéfacts présentés et le commentaire de la guide. J'ai préféré continuer solo, ou plutôt en la seule compagnie d'Agatha, nous attendrissant sur son piano, son dictaphone, sa machine à écrire, son fauteuil, ses carnets...

http://www.agathachristie.com/
http://www.smithsonianmag.com/travel/where-agatha-christie-dreamed-up-murder-158908115/?all



3 commentaires:

Francine a dit...

MERCI pour ce billet, j'avais l'impression d'y être. J'ai également lu les billets qui suivent, ils ont chatouillé mes papilles pour les thés, et fait saliver devant tes talents culinaires...

Thé noir a dit...

Parlant de talents culinaires, il ne manque aux tiens... qu'une cuisine. Je pense bien souvent à toi qui dois t'éloigner de la tienne pendant qu'elle rajeunit.

Thé noir a dit...

Le musée a mis en ligne à la mi-janvier une video qui présente l'exposition, incluant le mot prononcé par le petit-fils d'Agatha lors du lancement le 8 décembre 2015 https://youtu.be/UBjraicicFA