22 juillet 2015

Et de un

J'ai d'abord cru identifier un goût de Jell-O aux fraises.

C'était plutôt la fraise à la guimauve que me rappelle ce Wedgwood.
Quand une rage de fraises à la guimauve me prend, je peux facilement dévorer un sac en deux séances.
Et pourtant, ce thé mettra longtemps à s'épuiser. 

Aucun commentaire: