23 juillet 2014

Nk3

J'ai ressorti les tisanes boréales, achetées il y a belle lurette si je me fie à la note trouvée dans la boîte.

Il reste 2 ou 3 sachets de chacune des 5 variétés. J'ai de vagues souvenirs d'en avoir malicieusement servi à quelques visiteurs confiants, qui n'ont pas nécessairement fait la grimace escomptée, et expédié à des correspondants curieux.
Aucune date d'emballage ni de péremption. Je me fie à cet article de 2001 qui parle de "long shelf-life" et décide de réessayer la camarine noire car seule la couleur me frappe dans la description qui en est faite sur le site:
Traditionnellement, la camarine noire servait à réduire les douleurs gastriques. D’un violet soutenu, l’infusion dégage un arôme fruité, et la tisane a un goût légèrement acide et astringent de baies épicées.
Ingrédients : Fleurs d’hibiscus, citronnelle, feuilles de bouleau, thé à la camarine noire (Paurngaqutik), saveurs naturelles, baies de genièvre, acide citrique, cannelle, fleurs de coquelicot, anis étoilé, réglisse, clous de girofle.
Je crois que je vais en racheter car ce vieux sachet n'a pas donné une infusion violette. L'odeur et le goût sont par contre plus agréables que dans mon lointain souvenir.
J'avoue ici ne pas raffoler des tisanes, surtout lorsqu'elles sont chargées de propriétés médicinales. Ainsi, même si j'apprécie son goût, je la bois à reculons et ne la finirai sans doute pas.



2 commentaires:

Thé noir a dit...

Même en ne la buvant qu'à moitié, j'ai mal dormi cette nuit-là! Pour poursuivre l'expérience, je devrais les goûter en plein jour... or, c'est du THÉ que je bois entre mon lever et 16h.

Vanessa V a dit...

Merci infiniment pour toutes tes attentions: le courrier a passé l'océan Atlantique.