30 mai 2014

On sort

La prochaine visite de Fille Aînée me pousse à mettre mes cartes du thé à jour. J'ai ainsi trouvé de nouveaux salons de thé-pâtisseries, comme le Cardinal qui devrait lui plaire avec son atmosphère britannique, découvert qu'Esprithé avait déménagé juste à côté, ce qui nous fera aller sur Saint-Laurent plutôt que sur Laurier. Monkland semble avoir aussi beaucoup changé, et comme le Gryphon offre maintenant un thé-desserts qui n'exige pas de réservation, nous verrons si elle tient mordicus à leurs sandwichs au concombre.

View Du thé à Montréal - Tea in Montreal in a larger map
Quant aux thés saisonniers à travers le Québec, j'attends encore des réponses mais celle du Château Frontenac, très rapide et très complète, m'apprend que, suite aux rénovations, c'est au Bistro Le Sam que le thé de l'après-midi sera offert à partir du 24 juin, la tenue décontractée l'a emporté sur la tenue de ville qui était requise pour le thé à l'ancienne au Café de la Terrasse du restaurant Champlain.

View Prendre le thé au Québec in a larger map

Certains thés ne sont offerts qu'aux groupes, comme au Château Dufresne, et seulement pendant certains mois, comme au Parc-de-l'Artillerie. Il vaut toujours mieux appeler pour confirmer dates, heures et autres conditions (tenue, mode de paiement, réservation...).

28 mai 2014

Victoire

Nous lisons depuis trois jours Jean de Florette et hier, en lisant (à voix haute) Gémenos, j'ai repensé, une fois de plus, aux grévistes Fralib. Il y avait de quoi car justement:

L'usine de thé et infusion de Gémenos résonnait des chants de victoire des salariés de Fralib, ce matin. Hier soir leurs charismatiques représentants CGT, Olivier Leberquier et Gérard Cazorla ont signé avec Bruno Vitwoet, le directeur général d'Unilever France, un accord inespéré, après près de 4 ans de lutte: près de 20M€ seront versés aux salariés pour la mise en route de leur coopérative, qui produira à nouveau du thé et des infusions. [...]
L'accord prévoit aussi la création d'une marque régionale, et n'évoque plus la question de la marque Eléphant, que les salariés ont longtemps réclamée, contre l'avis de la multinationale qui ne souhaitait pas la lâcher.
http://www.laprovence.com/article/economie/2895840/fralib-un-accord-historique.html
 Quelle marque régionale pourra l'emporter sur L'Éléphant chez les consommateurs? Combien faudra-t-il de fidèles pour soutenir les 60 coopérants? Ils ont déjà la détermination et la persévérance, je leur souhaite la chance accompagnée du marketing.

26 mai 2014

Lis là


Le lilas embaume en ce moment. Nous n'avons plus besoin de chauffage depuis, oh!, deux grosses semaines. Et nous n'avons pas encore besoin de climatiser. Ce temps idéal dure peu, il faut en profiter. Je viens de recevoir ces livres.
Homegrown Tea, commandé après le billet d'Angela, me rappelle que j'ai repéré sur le net un vendeur de Camellia sinensis tout près d'ici. Dans des pots de 6 pouces, il me semble que je peux espérer une plante d'une taille plus sérieuse que les trois boutures reçues en 2011. Cassie Liversidge consacre les 16 premières pages de son livre au CS: elle y parle du terreau idéalement acide, du bouturage possible, et surtout, comment cueillir et traiter les jeunes pousses pour obtenir du thé blanc, vert ou noir. Les photos montrent là une marguerite, ailleurs un tapis à sushi, les textes précisent 6 feuilles pour le vert, beaucoup plus que le thé commercial pour le thé noir. Elle est aussi précise pour les 32 autres feuilles, graines, fruits et fleurs dont elle détaille la culture, la cueillette, la conservation et l'infusion.
Je n'ai nulle intention de me lancer dans la vente de thé mais quand TChing m'a appris, le 19 mai, l'existence de ce livre publié en 2013 par les fondateurs de HonestTea, je l'ai commandé aussitôt, ayant gardé un bon souvenir de La république du thé: de l'idée à l'entreprise. La BD n'est pas mon genre favori, j'ai pourtant confiance d'y apprendre quelque chose.


Ainsi que dans le roman The Tea Planter's Son. Déjà, le lexique anglo-indien qui le précède contient des nouveautés, pour moi, comme French letters et Marie Curie nurse. Oups! Les titres des 88 chapitres me laissent subodorer une autobiographie romancée. D'ailleurs, le livre se termine sur "To be continued" et non pas "The End".

25 mai 2014

Morning tea

Et ce thé pris le matin, encore au lit ou sitôt debout, apporté par la logeuse, est-ce encore pratiqué au XXIe siècle? à Londres?
Je trouve des traces de cette habitude un peu partout dans mes lectures.
Début 20e, dans les hôtels, selon Agatha Christie, cette fois en Australie:
May 25 1922
The “Chambermaid” arrived with “hot water” a tea cup half filled with luke warm water. We descended to breakfast...
The Grand Tour 2012 Harper Collins
dans les années 1930, au Moyen-Orient, selon la même, avec un mari différent:
Parfois, très tôt le matin, je me mets à franchement détester Mansur. Il n'entre dans la chambre qu'après avoir frappé au moins six fois, au cas où les « Entrez » successifs ne lui seraient pas adressés, et reste debout sur le seuil en respirant bruyamment et en tenant deux tasses de thé fort qui menacent de tomber à chaque instant. Puis il traverse la pièce lentement, en soufflant comme un bœuf et en traînant les pieds, et dépose l'une des tasses sur la chaise à côté de mon lit. Ce faisant il renverse presque tout son contenu dans la soucoupe.
[…]
Le fait de renverser notre thé le désespère. Mansur regarde fixement la tasse et la soucoupe tout en hochant la tête et en les tripotant dubitativement du pouce et de l'index.
« Ça suffit! » dis-je d'une voix à moitié endormie mais furieuse.
Il traîne alors des pieds en respirant comme une soufflerie jusqu'à la chaise de Max, où il renouvelle sa performance.
[...]
Je bois alors mon thé froid, me lève et nettoie moi-même la cuvette, puis je jette l'eau et ferme la porte au loquet. Ainsi commence ma journée.La romancière et l'archéologue, d'Agatha Christie Mallowan Come, tell me how you live 1946, 2005 Editions-Payot pour la trad française, 2006 édition poche.   Écrit sur une période de fouilles d'avant la 2e guerre mondiale
Elle n'avait pas un Jeeves pour lui apporter le parfait début de journée:
Prenez un petit exemple : tous les autres valets que j’ai eus ne pouvaient pas s’empêcher de faire irruption dans ma chambre, le matin, alors que j’étais encore endormi, me causant bien des souffrances. Jeeves, lui, semble savoir à quel instant précis je m’éveille, par une sorte de télépathie. Il arrive tous les matins avec le thé, en marchant comme s’il planait sur toutes sortes de nuages moelleux, deux minutes exactement après que j’ai réintégré le monde des vivants. Ça fait une sacrée différence pour le reste de la journée, tout le monde vous le dira.
 P.G. Wodehouse L’inimitable Jeeves  Omnibus 2008 (The Inimitable Jeeves 1923)
 Selon certains auteurs, ce serait une habitude toute britannique:
« Morning tea! » À six heures du matin, un valet de chambre ouvre la porte de la suite et dépose sur une petite table un plateau avec des tasses et une théière. Anita croit que c’est le déjeuner, mais Mme Dijon, à peine réveillée, lui explique que c’est une habitude britannique bien enracinée en Inde. D’abord le thé du matin, puis, plus tard, un petit déjeuner copieux au restaurant.Javier Moro Une passion indienne Robert Laffont 2006 (Passion India 2005)   L'histoire se passe au début du 20e siècle.
mais je la trouve aussi en Chine:
Chaque matin depuis six ans le vieillard avait attendu que son fils lui apportât de l’eau chaude pour le soulager de son catarrhe matinal. Désormais le père et le fils pourraient se reposer. Il allait venir une femme à la maison. Jamais plus Wang Lung ne devrait se lever hiver comme été à l’aube, pour allumer le feu. Il resterait tranquillement dans son lit, et à lui aussi on apporterait un bol d’eau, et si la terre était féconde il y aurait des feuilles de thé dans l’eau. Cela n’arrivait qu’une fois en plusieurs années.
Pearl Buck La terre chinoise tome 1 Payot 1946 (The Good Earth 1931, Prix Nobel 1938) Début 20e siècle
Et la jeune femme ne craignait pas du tout non plus la dame, et quand la dame lui disait avec sa majesté surannée : « Moi, quand j’étais jeune, j’étais au service de ma belle-mère comme c’était mon devoir de l’être et je lui apportais son thé le matin comme j’avais été apprise à le faire », la belle-fille rejetait en arrière ses cheveux courts et tapait sur le parquet ses jolis pieds non comprimés et elle répondait très insolemment.
Pearl Buck Les fils de Wang Lung (2e tome de La terre chinoise )

 Le lendemain de son mariage, Stéphanie se leva tôt pour apporter une tasse de thé à Père et à Mère. Mère la serra dans ses bras et dit « Fille, ceci est trop démodé; de nos jours, on n’exige plus de la nouvelle épousée qu’elle accomplisse cette formalité. »
Stéphanie sourit : « Mère, je ne pourrai pas le faire tous les jours, seulement quand je serai matinale. »
Les deux femmes éclatèrent de rire et s’embrassèrent. « Je suis enchantée, mon fils à fait un bon choix », dit Mère.

Han Suyin Jusqu’au matin 1982 Editions Stanké  (Till Morning Comes 1982) L'histoire se passe peu après l'arrivée des communistes au pouvoir.

 Pour en revenir à l'Angleterre, cette habitude doit être solidement ancrée pour que je la retrouve en vol:
J'aime le nouveau dessin de la première classe sur British Airways. Je suis assise comme à l'aller dans mon cocon individuel, ma place contre le hublot isolée de la cabine par une cloison incurvée avec à ma gauche un tableau de boutons pour commander les diverses positions du siège. Je trouve cela plus commode que l'ancien système où ils étaient dans l'accoudoir où je ne pouvais jamais les attraper confortablement quand j'avais une ceinture, ni distinguer facilement l'usage de chacun. Le principal avantage du siège redessiné, c'est qu'on peut se coucher à plat et essayer de dormir. Un bouton permet de l'allonger pour en faire un lit, chaque passager étant muni d'un duvet et d'un oreiller. L'un d'eux au moins s'est mis de bonne heure en pyjama et s'est installé pour la nuit sans dîner. Ce matin, la cabine avec les passagers qui pliaient soigneusement leurs duvets ressemblait à une petite école exceptionnellement luxueuse, ou à un dortoir de l'armée. Je n'avais pas faim pour le petit déjeuner, mais de bonne heure le matin le thé est arrivé sur un petit plateau avec une élégante théière et son pot. Les voyages en première classe, à condition de ne pas les payer soi-même, représentent le luxe de la vie dont on peut devenir le plus insidieusement "accro"  .P.D. James Il serait temps d'être sérieuse 2000 Time to be in earnest 1999
 D'où peut bien venir ce rituel?

24 mai 2014

Énigme du retour

Je ne parle pas du livre de Laferrière, mais de la troisième saison de Sherlock, que je renomme Cher Choc en me basant sur le mystère de la théière.
Premier épisode: Watson, quand il se présente soudainement au 221B Baker Street deux ans après la disparition de Sherlock, se voit offrir du thé par Mme Hudson, qui manifeste son courroux en déposant bruyamment sur la table de sa cuisine tasses, sucrier et pot à lait.  Dès le premier gros plan sur la théière,

j'en reconnais la forme mais pas le motif de papillon. Normal, c'est de la même Ali Miller que celle de Sherlock, dont j'ai déjà parlé.
Deuxième épisode: Mme Hudson sort de chez elle, portant un plateau sur lequel trône la même théière,

qu'elle monte à Sherlock

pour lui servir son thé du matin. Elle ne l'accompagne pas et, à voir la tasse fumante,

elle ne lui a pas monté son fond de théière à elle. Sherlock avoue candidement qu'il ne s'était jamais demandé comment son thé apparaissait chaque matin.
 SHERLOCK (throwing down his pen and turning to her): Why are you here?
MRS HUDSON: I’m bringing you your morning tea. (She pours some milk into the teacup.) You’re not usually awake.
SHERLOCK (sitting down in his chair): You bring me tea in the morning?
MRS HUDSON (pouring the tea): Well, where d’you think it came from?!
SHERLOCK: I don’t know. I just thought it sort of happened.
MRS HUDSON: Your mother has a lot to answer for.
(She takes the cup and saucer over to him.)
SHERLOCK: Mm, I know. I have a list. Mycroft has a file.

http://arianedevere.livejournal.com/65379.html
Ce n'est donc pas lui qui va s'interroger sur le sort de son service à thé, celui qu'il a utilisé en recevant Moriarty dans la saison 2,  celui qui affichait une carte du Royaume-Uni.
Ce n'est pourtant pas Mme Hudson qui l'a débarrassé, elle qui a gardé l'appartement intact, poussière comprise, pendant deux ans après la "mort" de son locataire.

Ce n'est tout simplement pas acceptable que Mme Hudson ait un seul service à thé, qu'elle utilise  pour monter le thé à son locataire tous les matins et pour recevoir dans sa cuisine.
Mme Hudson finit par s'asseoir, signifiant ainsi son pardon à Watson
Qu'est devenu le service à thé de Sherlock? Pour me faire accepter qu'il a été cassé, vendu ou  volé, il me faudra des scénarios aussi imaginatifs que ceux qui ont été élaborés par les fans de Sherlock qui ne croyaient pas à sa mort.

22 mai 2014

En y regardant de plus près

C'est en mars que j'ai chargé ma fille de trouver le magazine dont parlait Angela, et si je l'ai feuilleté dès le moment où elle l'a trouvé, le 1er mai, appréciant les diverses polices, les goodies inclus comme des autocollants et des découpages, je viens seulement d'y chercher systématiquement le thé.
J'en ai trouvé assez dans la section voyage, en Irlande,
p.7 antiquités
p.11 hospitalité
 dans l'article présentant une artiste du papier, Su Blackwell,
p.53 A Mad Tea Party 2007
p.53 gros plan sur A mad tea party
dans une page collaborative, Daphne ayant demandé à  ses amies Fbk de poster leur tasse de thé,

p.56 mosaïque de tasses de thé
 dans un lexique illustré du langage des ustensiles, la cuillère n'est pas bavarde...
p.61 The language of your knife and fork
 dans la section jardinage où le "tea" peut être fait à partir de bien des plantes, pas seulement le Camellia sinensis,
 dans la recette de gâteau au fromage aux agrumes
p.79 recette de gâteau au fromage et aux agrumes
 qui incorpore du lemon curd, ce qui va me décider à enfin faire celui-ci, un classique du thé anglais, pour pouvoir faire celui-là,
encart non paginé
 dans un article sur une autre artiste, miniaturiste cette fois, Renate Stettler,
p.105 The Shabby Shop
qui me rappelle ce projet que j'avais de reproduire toutes mes théières à l'échelle 1:12 (j'en ai fait une, deux... c'est tout).
p.105 gros plan du plateau de thé dans le Shabby Shop 1:12
que j'ai fini par me dire qu'Angela n'en mentionnait pas autant. Et pour cause! nous n'avons pas le même numéro :-)

Commerce

Canton, 22 mai 1847 
- Ne nous y trompons pas : les Mandchous ont partie liée avec les nez longs. Ils laissent les étrangers piller ce pays en achetant à bas prix ses reliques du passé, ses soieries, son thé et ses porcelaines. Ils tolèrent qu’ils l’inondent de leur sale boue noire… poursuivit Sérénité Accomplie, de plus en plus exalté.
José Frèches L’empire des larmes Tome 1 La guerre de l’opium XO éditions 2006

19 mai 2014

Vert

C'est à coup sûr la promenade sous la pluie qui, dès mon retour, m'a fait sortir théière et bol JLavoie pour infuser le Mao Feng Shui acheté le 1er mai.
 
Tous ces verts, gazon, bourgeons, jeunes feuilles, ont suscité un goût, inhabituel chez moi, de thé vert. Je n'ai pas suivi les instructions (sommaires: 5 minutes pour les thés noirs et les tisanes, 3 minutes pour les verts et les blancs) et préféré faire des infusions de 30 secondes car le sachet contient beaucoup de feuilles par rapport à ce bol.
 
Que j'ai utilisé comme mesure pour ensuite reverser l'eau déjà moins bouillante sur le sachet dans la théière. Minuterie dès que l'eau touche les feuilles, je commence à verser dans le bol quand il reste 15 secondes pour que la dernière goutte corresponde à l'alarme.
Je n'ose imaginer ce que j'aurais obtenu si j'avais laissé toutes ces feuilles dans si peu d'eau pendant 3 minutes. 30 secondes ont bien suffi pour extraire ce goût qui me rappelle une lointaine dégustation. Laquelle? Ai-je des notes? La troisième infusion me reste longtemps en bouche, et j'en ai assez après la quatrième pour ne pas avoir envie d'épuiser les feuilles, qui remplissent le filet, biodégradable selon la boîte. Tiens, si j'entre le numéro de lot sur le site de smithtea, j'apprends qu'elles ont été cueillies en avril 2012 ET 2013 dans le Zhejiang, vendues par les "bons amis" Jason Chen et Andrew, emballées le 20 novembre 2013 par 8 prénoms. Une telle abondance de détails me pousse à explorer le site. Le lexique contient des termes inusités comme cowbell, dandy, fez-worthy, fussbudget, string-tie et zither. La bio du teamaker Steven Smith rappelle qu'il a co-fondé Stash et Tazo.
Je vais sûrement donner une autre chance à ce thé, directement dans une tasse blanche pour voir la couleur de la liqueur et ne pas me laisser distraire en contemplant le bol.
le flash montre la limpidité de la liqueur autant que les détails de la glaçure au fond du bol

16 mai 2014

Chai chai chai

 Les élections ont eu lieu, du 7 avril au 12 mai. On entendra beaucoup parler du fils du chai wallah dont le parti vient d'obtenir une majorité absolue.
Modi, fils d'un vendeur de thé, 63 ans, a monopolisé l'attention pendant toute la campagne électorale, promettant d'incarner un pouvoir fort à même de relancer l'économie indienne tout en gommant son passé de leader nationaliste hindou controversé.  http://www.lapresse.ca/international/asie-oceanie/201405/16/01-4767192-inde-majorite-absolue-pour-les-nationalistes-de-modi.php
 Enter the 'chai wallah' Narendra Modi, a man who had, for long, evoked extreme emotions. He was either loved or loathed but he always maintained a studied silence .

The fact that a man who was crucified, almost, for his alleged role in Gujarat riots, a man abhorred by the media till recently and castigated by the 'secular' intelligentsia has managed to claw his way into the hallowed precincts of Lutyen's Delhi is no mean feat.

The 'Modi wave' has hyperbolized from the tea cup that Gujarat was, to the ocean that India is. From North to South to East and West, Narendra Modi magic has crossed traditional political boundaries to emerge like a force that has not been seen in generations in India. http://zeenews.india.com/news/general-elections-2014/analysis/narendra-modi-one-man-and-a-million-hopes_921121.html

But not of all of Vadnagar is so impressed by its most famous son today.
At the town railway station, where the young Narendra Modi used to help his father sell cups of tea on the trains that stopped there, some gathering around the tea stalls feel he had let the area down. http://www.bbc.com/news/world-asia-india-27433277

15 mai 2014

Chaï

Quand j'ai reçu Chaï, j'ai commandé Chaï Pilgrimage, dont j'avais appris la publication grâce à une photo dans flickr.

 Dilemme: les lire côte à côte ou les lire l'un après l'autre, selon leur date de livraison. En attendant de trancher, je les feuillette, n'en finis plus de les trouver beaux, chacun dans son genre.

13 mai 2014

Blue Tiger Tea

Je l'ai seulement mentionné en avril mais la critique de Michelle Rabin ce matin sur Tching me pousse à reparler de ce livre pour enfants. Elle a apprécié qu'il y ait un message, ragé en cherchant les trois mots, dont elle n'avait pas besoin finalement pour accéder à une lecture à voix haute en ligne, et souhaité que cette lecture détourne les enfants des boissons sucrées. Mon inclination pour les livres destinés aux enfants est sûrement plus forte que la sienne car j'ai non seulement trouvé sans difficulté les fameux mots cachés, j'ai lu avec délices ce sauvetage de théiers et raffolé des images aussi riches qu'un kimono de soie. La bande-annonce en donne un bel aperçu.
Coffee Bean et Tea Leaf, qui publie ce livre,  offre évidemment un Blue Tiger Tea, qui est une tisane en fait: myrte citronnée, fleurs de mauve et de théier, essence de framboise.
La dernière phrase du livre est "Every tea has a story..." Est-ce une promesse d'autres délices?

07 mai 2014

Embarras de richesses

Commandés à un mois d'écart, ils sont tous arrivés hier.
Les trois petits dans une seule enveloppe matelassée, le gros dans une boîte dont le poids était surprenant. À se bousculer ainsi au portillon, ils n'ont eu droit qu'à un survol. Aucune mention de 1894 pour le Five o'clock tea d'Howells. Le Ritual Tea annonce 9 secrets du thé en  couverture et 10 dans sa table des matières... Tea Fried Brain me semble un joyeux délire, déjà avec le sous-titre: Notes from St. Camellia's Church of the First Infusion; pourtant, connaissant Frank Murphy par son Spirit of tea, je prévois que ce sera spirituel... mais pas drôle.
Chai. Je dois fermer la bouche pour ne pas baver sur les photos, me croiser les doigts pour ne pas les arracher et en tapisser les murs... En fin de volume, les remerciements incluent beaucoup de compagnies de thé, son lexique beaucoup de termes indiens, sa bibliographie beaucoup de livres indiens. Ce pavé promet bien des nouveautés. Après l'avoir commandé en mars, j'avais trouvé des infos sur ses auteurs qui allaient donner des conférences à la London Tea Expo en avril. En revisitant le site ce matin, dans l'espoir d'un compte-rendu, j'ai cru rêver en voyant qu'elle était reportée en novembre. Heureusement, la nouvelle presse du thé vient justement de publier une mise à jour du calendrier 2014, qui confirme les nouvelles dates.

06 mai 2014

Incidemment

J'aurais pu la rencontrer au métro et faire le trajet jusqu'au centre-ville avec elle plutôt que de l'y rejoindre en ne prenant que des bus. J'aurais alors manqué l'arrivée du printemps. Je peux témoigner qu'entre l'aller à 10h30 et le retour à 17h, les mêmes plates-bandes désespérément brunes (il pleuvait en partant) se sont éclairées de quelques forsythias, et depuis, ça verdit, ça bourgeonne, ça chante!
Je reviens à ma correspondance qui, quel adon entre deux bus!, m'a permis de m'approvisionner en "gâteau velours rouge"
gâteau velours rouge
et en "aristocratic".
quincaillerie Hogg
J'avais oublié d'apporter ma boîte, ce qui m'aurait valu un rabais de 50¢ mais sans doute la nouvelle étiquette aurait recouvert l'ancienne et je n'aurais pas pu sourire devant leurs subtiles différences, autant  dans les ingrédients que dans le mode de préparation: un qualificatif en moins, un ordre inversé, ¼ c. à thé par-ci, 1 minute par là... La vendeuse l'était beaucoup: même si j'avais déjà décliné son offre de goûter au thé du jour, j'ai dû lui donner la raison toute technique justifiant mon refus; même si j'avais déjà indiqué mon peu d'inclination à me déculotter pour de soi-disant avantages aux membres, elle a insisté "juste l'adresse courriel" que je lui ai fournie avant de m'enfuir. Reçoit-elle une commission sur chaque carte "grand buveur" qu'elle réussit à fourguer? Car dès la première communication, un questionnaire réclame, champs obligatoires, nom, adresse complète, numéro de téléphone, sexe. La date de naissance est optionnelle pour recevoir un thé gratuit ce jour-là. La ligne "vos informations personnelles ne seront jamais fournies à un tiers" ne suffit pas pour que je consente à les donner à un marchand.
La quincaillerie voisine tient encore le Hyleys qui nous plaît tant, encore des cartes et des serviettes, et à l'arrière, un coin thé où j'ai attrapé cet infuseur "feuille" pour mon prochain calendrier de l'Avent.

05 mai 2014

Enfin

nous avons eu notre journée du livre annuelle, cette fois dans les librairies anglophones du centre-ville. Chez Paragraph, je n'ai recensé qu'un seul livre de thé en cuisine, la deuxième édition de la version anglaise de Thé Histoire Terroirs Saveurs de Camellia sinensis. Chez Indigo, je constate que je possède déjà les quelques autres titres présents dans la section cuisine; seul nouveau: ce petit livre de croquis, Afternoon Tea. Tout avait été réaménagé depuis ma dernière visite et je croyais que l'offre de thé se limitait aux boîtes de sachets de Harney & Sons et de Tea Forté sur cette étagère et les mugs sur cette autre, quand ma fille m'a apporté la revue que je l'avais chargée en mars de chercher pour moi. En me dirigeant vers l'étal de magazines, où je n'ai jamais trouvé le Tea Magazine quand il était publié sur papier, j'ai bifurqué vers les livres au rabais car y trônaient un Lydia Gautier à $15 (!!) et un Sophie Brissaud à $10 (!!), qui sont encore à leur prix original en ligne. De là, j'ai aperçu ce qui paraissait un bahut pour le thé glacé, avec effectivement des boîtes de Republic of Tea, des verres à paille intégrée, des pots Mason à anse et... des boîtes de Steven Smith Teamaker, sachets seulement, de tisanes, Kandy, Fez et Mao Feng Shui, j'ai pris ce dernier. Il y avait aussi ces serviettes en lin suspendues, j'ai attrapé celle qui clame: Life is like a cup of tea... it's all in how you make it.
sens horaire: livre Afternoon tea de Greenwalt, sachets de Mao Feng Shui de Steven Smith, revue Daphne's Diary, carte de souhait Papyrus, boîte de biscuits, sur serviette en lin Indaba.
C'est sur une autre table que se trouvait la jolie boîte de biscuits anglais - au beurre, et non à l'huile - qui se sont avérés de délicieux sablés déclinés en trois saveurs différentes. Et finalement en route vers la caisse, j'ai ajouté cette carte qu'elle trouvait mignonne.