07 avril 2014

Scrutons

Nous partons voter tout à l'heure, sitôt que le poulet canette aura été mis au four. Il tient son nom de cet ustensile, version porcelaine d'une canette d'aluminium.
 D'un potier d'ici.
 Cela permet de faire cuire la volaille debout sur le liquide bouillant assaisonné qui lui parfume l'intérieur,
 pendant 2 heures, entourée de ses légumes.
 Le thé, car il y tient mordicus après avoir essayé d'autres liquides, sert ensuite à déglacer la poêle

 ce qui donne un excellent "gravy".
Le plus curieux, c'est que le chaï Night of the Iguana l'enchante avec le poulet et lui a déplu souverainement dans le potage à la courge.
Je pars avec mes jumelles pour tâcher de repérer l'oiseau de proie aperçu par mon voisin récemment, tenant une souris dans ses serres. Le temps de faire le tour du quartier la tête en l'air, le poulet embaumera dès le coin de la rue.

4 commentaires:

Francine a dit...

MMMM, cela donne envie! Mais dis-moi en quoi consiste exactement une canette? Et que signifie "gravy"? Bonne fin de journée, bons thés

Thé noir a dit...

À l'origine de cette recette de poulet, une canette de boisson (bière généralement) était utilisée, à moitié pleine, pour soutenir et parfumer le volatile. Quant à gravy, c'est le mot que nos parents utilisaient quand ils déglaçaient un fond de cuisson, souvent avec du thé pour un roastbeef. Sauce implique farine et ne convient pas. Sur le site du potier http://www.hugodidier.com/boutique/canette/ je constate qu'il n'y a plus qu'un N sur ses canettes;-)

Vanessa V a dit...

Oh là là j'adorerais faire une canette (ou un poulet, cela marche aussi ?) avec cet ustensile et du thé. Magique!!

Thé noir a dit...

Vanessa, c'est un poulet dans le four, la canette est l'ustensile qui lui permet de tenir debout tout en le parfumant grâce au thé qu'elle contient.