21 juin 2013

Solstice

 
 La température des deux dernières semaines n'ayant nécessité ni chauffage ni climatisation, les fenêtres sont restées grandes ouvertes jour et nuit, permettant à Mme Hardy d'embaumer la maison au moindre souffle de vent. Elle a si bien grandi en neuf ans qu'elle s'agite derrière la moustiquaire de la fenêtre, à deux mètres du sol. Sans pesticide, sans engrais non plus à l'exception de quelques feuilles et sachets de thé à l'occasion.
Dans l'autre fenêtre, végètent mes trois théiers.
 
Le traitement choc subi le 27 mai n'a pas eu l'effet escompté... jusqu'à présent. Je garde espoir, malgré la chute des feuilles et l'aspect misérable des branches nues. C'est l'été, les théiers!
 Posted by Picasa

Aucun commentaire: