31 mars 2013

30 mars 2013

Manchettes de mars

Je me disais que cette nouvelle serait reprise ad nauseam... jusqu'à la question: peut-on boire trop de thé? Et quand on voit comment un article de juin 2011 sur l'abus d'eau perdure dans les résultats de recherches, je prévois que cette consommation excessive de thé va devenir une légende urbaine durable et que les marchands de thé vont subir des questions sans fin sur le fluor.
Sur la valeur d'une tasse aussi, après ces surenchères autour d'un bol acheté il y a quelques années pour $3 qui s'est avéré cousin d'un artefact de musée. Ni le British Museum ni Sotheby ne disent qu'il a servi au thé sous la dynastie des Song du nord. Je consulterais Mme Pizzarolli avant de l'affirmer.

Mars signale le début des récoltes. Cette belle série de photos permet de voir les différentes régions productrices en Chine et  celle-ci, le processus menant au thé Wujiatai. Avec ce livre sur le Sri Lanka lancé en chinois à Beijing et cette entente qui permettra à l'Inde de livrer plus de thé orthodoxe à l'Iran, je m'inquiète de l'impact sur le marché du thé noir. Je ne tiens pas à connaître un jour le marché noir du thé.

24 mars 2013

Voilà

¨Quelle histoire! Pourquoi faut-il que le contact avec l’église rende les gens si mesquins! s’exclama-t-il.
-Les gens sont toujours mesquins en ce qui concerne les petites choses, répliquai-je. Tu ne serais pas contrarié si quelqu’un se servait de ta tasse à thé particulière au ministère?
-Il est impossible que quelqu’un s’en serve; je la garde dans mon tiroir fermé à clé.
-Eh bien nous y voilà! Et la soutane de Mr Coleman est une soutane extrêmement jolie, quoi qu’en dise Mr Bason.
Barbara Pym Une corne d’abondance 1992 A glass of blessings 1958

23 mars 2013

Vis-à-vis

Raman, qui ne voyait pas où il voulait en venir, n’insista pas. Il savait qu’il ne fallait pas attendre de bienveillance vis-à-vis de Satyanarayan de la part de son frère. Vaman s’était toujours méfié du brahmane, et ce pour des raisons que Raman ne comprenait pas.
Vaman versa à Raman du thé de son thermos, et s’excusa de ne pas avoir de lait.
« Rampal n’est pas venu aujourd’hui. D’habitude, il livre plus tôt. Heureusement que je n’ai eu qu’un seul client, sinon je n’aurais pas pu offrir le thé. »
Raman regarda le breuvage sombre avec un léger dégoût.
« Du thé sans lait…, commença-t-il d’un ton incertain.
- Je sais, je sais, dit Vaman en buvant à petites gorgées avec une grimace. Le thé sans lait, c’est comme un livre sans écriture. »
Yojana Sharma Les jardins de Mardpur 2001 Albin Michel (The Buffalo Thief 1999)

22 mars 2013

Unique

La dame souriait  au nabot et penchait sur lui la croix rouge qui brillait à son front. Elle lui tendait le sac de biscuits et la tasse.
La tasse était brûlante. Le visage flétri et ridé du petit fauve descendit sur le cercle de liquide jaunâtre, dans la buée d’un extraordinaire arôme. Un plaisir unique, qui ne pouvait pas durer, dans lequel nul n’aurait dû s’attarder sans crainte, aussi heureux fût-il. Un plaisir impossible et pourtant vrai puisque la salle aussi était vraie et bruyante, et il entendit au-dessus de sa tête se déchirer le sac en papier et les biscuits remplirent le creux de sa main.
Norman Manea Le thé de Proust in L’heure exacte Seuil 2007 (Octombrie ora opt, Biblioteca Apostrof, Cluj 1992 (première édition a paru en 1990 chez Albin Michel sous le titre Le thé de Proust. Le présent volume comprend également quatre nouvelles inédites en français qui apparaissaient dans le recueil original.) Le titre de cette édition est emprunté à Guy Cloutier dont l’ouvrage a paru en 1984 aux Editions  du Noroît Canada.

21 mars 2013

Savoir-faire

- À propos de ce thé. Il doit bien y avoir une raison pour que le thé chinois soit infiniment supérieur à tous les autres.
- Le savoir-faire est un secret.

- Tu as raison. C’est le fruit d’une expérience millénaire.

- Je paierai un bon prix pour le connaître.

Pearle but une rasade de whisky et trancha :
- S’il ne s’agissait que d’argent, il y a longtemps que l’affaire serait résolue. Mais on n’achète pas un tel secret avec de l’argent, on le paie de sa vie.

Maxence Fermine Opium 2002 Albin Michel

20 mars 2013

Protéger

Suit une déclaration du candidat lui-même. « Mon symbole n’est pas le Coca-Cola ou le Thums Up, parce que c’est ce que boivent les Anglais. Mon symbole est une tasse de thé, parce que n’importe quel pauvre de Chandni Chowk peut s’offrir une tasse de chai par jour. Je suis entré en politique pour protéger l’homme de la rue, pour empêcher qu’on détruise d’autres stands comme le mien… »
Sujit Saraf Le trône du paon 2009 Grasset Fasquelles (The Peacock Throne 2007)

19 mars 2013

Équipe

Il n’échappa pas au magistrat qu’ils formaient à eux deux une brillante équipe, entre celui qui pouvait identifier une trace d’urine dans un bol de thé et celui qui savait utiliser cette aptitude pour restaurer l’ordre public voulu par le Ciel et par l’administration.
Ti réfléchissait. Une langue susceptible d’identifier avec tant de finesse la qualité de l’eau ne devait pas être mauvaise pour juger de celle du tribut. Il déclina sa profession toute neuve de « commissaire du thé », avec l’intention de s’attacher les services de l’expert.
Frédéric Lenormand Thé vert et arsenic 2010 Arthème Fayard

18 mars 2013

Coup de foudre

Quand Yi eut neuf ans, Lee Chun Seng l’accepta comme disciple. Douée, elle devint Maître dans sa trentième année. En plus de s’occuper de ses propres jardins, d’autres producteurs de toutes les provinces la consultaient. Elle parcourut ainsi tout le pays. L’Etat, à qui était censé appartenir toute récolte, faisait souvent appel à elle en tant qu’expert pour fixer le prix d’un thé d’exception. Beaucoup trop de monde la sollicitait à son goût. Lors d’un voyage d’agrément à Paris – son frère travaillait alors à l’Ambassade chinoise – elle eut un coup de foudre pour la ville. Elle décida de s’y installer et d’ouvrir une maison de thé, estimant le climat parisien plus zen et moins affairiste qu’en Chine…
Arnaud Formal Édition Dominique Défossez 2010

17 mars 2013

Cachet

Et tout serait mis en œuvre pour qu’il devienne l’endroit à la mode. Anna-Rose et elle feraient le service. Les prix seraient très élevés, voire exorbitants – ce que Mr. Twist considérait, en soi, comme une nouvelle inspiration - , de sorte que les gens trouveraient une certaine distinction, un cachet, à prendre le thé dans leur auberge; et juste devant, en bordure de route, bien visible des automobilistes, se dresserait une vraie enseigne, comme en ont les auberges anglaises, avec le nom du cottage.
Elizabeth von Arnim Christopher et Columbus v.f. 1995 v.o.a. 1919

16 mars 2013

Bouquet

Cependant, le marchand obtempéra tandis que le médecin s’obligeait à faire des borborygmes appropriés, à mesure qu’il ingurgitait coup sur coup les tasses d’un thé de luxe qui devait coûter le prix d’une dizaine de poules.
- Fort bien! s’écria le docteur Porc après avoir bu l’eau de toute la bouilloire. Très désaltérant!
- Combien de thé prendrez-vous? s’enquit le marchand avec espoir. Je peux vous l’emballer dans un sachet hermétique pour en garder tout le bouquet.
Le médecin mâchonna longuement, dans un simulacre d’analyse gustative, puis affecta une moue navrée.
- Malgré toutes ses qualités indéniables, je trouve que ce thé est un brin trop astringent, un tantinet acide, avec un je-ne-sais-quoi d’amer…
Tran-Vhan Tran-Nhut Les travers du docteur Porc 2007 Picquier

15 mars 2013

Atelier

Il m’indiqua les divers services ou ateliers qui, apparemment, relevaient tous ou presque de son autorité. Il était plus particulièrement chargé des services assurant la garde des coffres emplis de lingots d’or et d’argent, de fourrures, de porcelaine, de soieries et de thé; il était également responsable de ceux qui fournissaient les céréales, les fruits et les animaux destinés aux sacrifices religieux.
...
En plus de l’emplacement des cours et des écoles où se faisait l’éducation des princes, il me parla de l’armurerie impériale qui abritait la police du palais. « Mes devoirs s’étendent aux salons de thé impériaux, aux teintureries et aux ateliers de tisserands, mais aussi aux bureaux assurant l’entretien des bateaux, garde-robes, jeux, imprimeries, bibliothèques, magnaneries et ruches de Xianfeng. »
Anchee Min La concubine 2006 Pygmalion  (Empress Orchid 2004)

13 mars 2013

Printemps

des poètes, pour nous aider à attendre le vrai, celui qui triomphera des soubresauts de l'hiver. En français, je n'ai trouvé aucun poème aussi long que les anglais du 18e siècle, comme celui de Motteux (1712),
TEA Delectables for all seasons de Maryjo Koch
  de Campbell (1735,
A Poem Upon Tea de Duncan Campbell
 ou d'un certain J.B. Writing-master en 1736. Ce sont des pages de louanges, opposant souvent les vertus du thé aux vices de l'alcool, bière ou vin.
Wine proves most fatal when it most invites
Tea most is healthful when it most delights.
 ...
Tea must succeed to Wine, as Peace to War

Motteux
 (Textes complets accessibles en version numérique aux abonnés de bibliothèques.)

Tea a jadis rimé avec thé.
Ukers: The Romance of Tea
A Cup of Tea de Geraldene Holt


Sophie Dahl, femme de lettres, signe l'introduction de cette brochure postable dans son enveloppe.
Lorraine Mariner y a inclus At Tea de Thomas Hardy. Ma version se lit.
Ten Poems about Tea with an introduction by Sophie Dahl
Elizabeth Darcy Jones, récemment convertie aux thés en feuilles, les présente en rimes.

 
Distinguished Leaves d'Elizabeth Darcy Jones
Et Pauline Lawson les célèbre en mots et en images.
Darling, Pass the Darjeeling de Pauline Lawson

La calligraphie ajoute une dimension à la poésie
L'extase du thé  poèmes chinois traduits par Hervé Collet et Cheng Win fun (aussi calligraphe)
 qui se perd souvent à la traduction
The Way of Tea d'Aaron Fisher et L'extase du thé id.

qu'elle soit en anglais ou en français
Helen Exley L'heure du thé et Time for Tea
Le thé en Chine d'Hippolyte Romain
 John Blofeld explique pourquoi.
Thé et Tao de John Blofeld

La traduction elle-même peut donner des résultats fort différents.
L'extase du thé / Thé et Tao  id.

Il est toujours agréable et instructif de voir l'original.
Poèmes du Thé de Bertrand Petit et Keiko Yokoyama

Directement en français, les sources s'amenuisent, même dans les recueils d'extraits.
Le thé dans l'encrier de Gilles Brochard
Le goût du thé  d'Ingrid Astier
 Malgré les titres de ces recueils, les poèmes contiennent peu de thé,

Thierry Dimanche: Le thé dehors et de l'absinthe au thé vert
 même ces haïkus rimés:
L'heure du thé de Diane Descôteaux
Posted by Picasa Qu'importe! La compagnie Ito En est rendue à son 24e concours de haïkus en japonais et en anglais, sujet libre.
Chajin a déjà organisé un concours de haïkus en 2008, sur le thème du thé, on peut voir les résultats franco et anglophones.