30 novembre 2011

Avant l'Avent

En 2007, j'ai fait un compte à rebours des cadeaux reçus sous l'étiquette thé au fil des nombreux Noëls depuis 1977. En 2008, tout décembre à déc...ompter. En 2009, 24 jours d'infuseurs divers, après avoir listé les calendriers de l'avent garnis de thés disponibles en magasin. Plusieurs sont encore en vente cette année. J'en ai trouvé deux autres, conçus ici, avec des thés en feuilles. Le plus près se présente comme un livre dont il faut soulever les hublots (malheureusement s'affiche aujourd'hui épuisé), tandis que l'Albertain offre la possibilité de renouveler les tubes (3-5 tasses de thé dans chacun) de son sapin d'une année à l'autre.
Côté sachets, les baigneurs célèbres ont été regroupés pour la saison. Et cette couronne bricolée est une bonne idée quand on emploie des sachets sous enveloppes scellées.

2/2

Son anniversaire de 2010 avait été placé sous le thème de son premier voyage solo: Londres, mars 2011. Harrod's l'a convertie au thé, surtout celui de l'après-midi, qu'elle m'a offert à son tour pour mon
 anniversaire. Trois mois plus tard, j'ai fini de déballer ce double cadeau, avec elle en prime.
 
 Elle a téléphoné le matin même pour réserver. (Nous apprendrons à notre retour que quelqu'un a appelé vers 15h pour savoir si la réservation était pour le lendemain...). On nous conduit à une table entre les deux qui sont déjà occupées: ma chaise est la plus facilement accessible... j'ai vue sur le côté d'un escalier, et quelques angelots du plafond de la bijouterie où loge ce café.
Notre serveuse s'annonce d'emblée telle que je les aime: accueillante, efficace, attentive et discrète. J'avais déjà choisi sur le menu en ligne les thés qui nous conviendraient: Ceylan pour elle, Darjeeling pour moi. Ils arrivent rapidement, dans des tetsubin, repérées aussi aux tables voisines, et non dans une théière comme celle qui trône dans la vitrine au coin de Ste-Catherine et Carré Phillips et qui servait à la promotion l'an dernier.




  




Les thés sont en feuilles, les filtres peuvent être retirés à notre goût (sabliers colorés) grâce à l'ajout de petits bols pour les accueillir, et en temps voulu , de l'eau chaude nous sera offerte pour une deuxième infusion, ce que j'apprécie toujours de pouvoir essayer.
 Le sucre est en morceaux cubiques, ce qu'elle trouvera moins pratique que le sucre granulé quand elle ne se versera qu'une demi-tasse. Elle sait que j'adore voir le nuage de lait et m'offre ce spectacle au ralenti, le pot à lait et la tasse s'y prêtant bien. Elle aime son Ratnapura, plisse le nez sur mon Himalaya alors que je me régale, mes choix étaient bons (la carte des thés est courte).
 Les bouchées sont placées entre nous, sur un très long et très étroit plateau en argent. Les descriptions m'échappent presque toutes tellement la proximité avec les tables occupées est grande, même si les conversations se font à un niveau normal; j'ai saisi que les verrines différaient de mes lectures.
Les scones sont apportés sur une grande assiette rectangulaire. Même en commençant par eux, ils ne sont pas chauds, ni la crème ni la confiture de pêche ne lui plaisent. Nous déclinerons l'offre d'apporter avec nous ceux qui restent (le "baluchon" se limitera à deux sachets de petites meringues aux noix).
Heureusement que son thé lui plaît car elle ne trouvera rien d'autre à son goût: les crevettes et la gelée verte mettent la très mince rondelle de concombre k.o., la gelée rouge sur le foie gras lui fait dire qu'elle pourrait l'utiliser pour une scintigraphie des glandes salivaires, le saumon fumé est bon, point.

A moi qui ne mange jamais de toast, le mini club sandwich froid ne pouvait sourire. Les macarons l'ont emporté sur les chocolats sans pour autant être des gagnants. La verrine de yogourt a été goûtée et délaissée, j'ai fini celle à la mousse au caramel en regrettant d'avoir plongé ma cuillère jusqu'au fond car la purée d'orange a tsunamisé le caramel.
Même si la nourriture l'a laissée sur sa faim (elle a pris du pop corn au cinéma qui a suivi!), elle a souligné plus d'une fois que son thé lui plaisait. Et en l'invitant à mettre une note à ses expériences d'afternoon tea, elle m'a encore fait rire: sur 10,  Harrod's n'a que 9.5 parce qu'il n'y avait pas de sandwiches au concombre - qu'elle a beaucoup aimés l'an dernier , ah bon! - le Reine obtient 9, et le Birks... porte bien son nom. 4. Elle nuance: thé et service méritent 9. 
Je dois dire qu'elle invitait mais que j'ai suggéré où aller et elle a accepté avec enthousiasme. Dans les deux cas, nous sommes d'accord: nous retournerons volontiers au Reine et pas au café B. 
Ces deux sorties m'ont fait réaliser que ma détente était complète quand la personne qui la partage le fait par amour du thé et non pour me complaire. Le thé peut être différent de ma tasse à la sienne mais elle ne regrette pas son café ou son chocolat chaud. Alors même si tout n'a pas répondu à nos goûts, l'ambiance était harmonieuse, et nous nous accordons à trouver nos sorties réussies. Winnie a bien raison: "It's so much more friendly with two."


25 novembre 2011

Dissertation


Que veux-tu être quand tu seras grand?
Posted by PicasaFin des classes

24 novembre 2011

Tout n'est pas rose


Première neige le 23 novembre.
La fleur de théier est encore épanouie.
Mais déjà fanée aujourd'hui, 24.
Moi qui trouvais leur croissance lente - j'avais repéré les boutons le 1er octobre -, je déplore cette hâte à faner. Et il y a d'autres signes inquiétants, comme cette tache noire et ces trous sur une feuille de Nen,
et ce bout de feuille tronqué et bruni sur Si.
Je voulais des théiers pour me sentir plus près des planteurs et expérimenter, à une échelle miniature, leurs craintes et leurs frustrations, me poser quelques-unes de leurs questions techniques, et éprouver un peu de leurs sentiments d'ignorance et d'impuissance. C'est réussi, ainsi que la joie de repérer le duvet sur les pointes de bourgeons et la couleur rougeâtre de la très jeune feuille, de noter l'apparition des dentelures tout autour... Quelle école!
Posted by Picasa

20 novembre 2011

Imminence

vendredi 18 novembre Les sépales roses s'écartent

samedi soir 19 novembre Les pétales blancs sourient  timidement de leurs étamines jaunes

dimanche matin 20 novembre Grand sourire jaune

Qui pollinisera?
Posted by Picasa

18 novembre 2011

Rebelote

Elles l'ont refait! Je suis moins rapide qu'en 2008 et 2009 mais Francine et Vanessa n'ont pas tardé à écrire ce que leur plus récente rencontre à Paris leur avait fait vivre. On croirait être assis derrière l'une puis l'autre. Francine se complaît à initier Vanessa, qui embarque allègrement dans cette galère sur une mer de thé. Francine admire les notes prises par Vanessa, qui déplore ne pas en avoir plus. Savoureux, cette fois encore.

Chimie

Posted by Picasa

14 novembre 2011

Thé au Reine

Comme prévu depuis un mois, nous sommes allés prendre le thé à la Montréal au Reine Elizabeth.
Par Flickr, je savais que le thé avait déjà été servi dans le lobby de l'hôtel et relocalisé au Montréalais. La salle où on nous conduit est intime, chaleureuse, le luxe discret, les sièges confortables. Et surtout le personnel est accueillant sans familiarité, professionnel sans raideur, attentif sans indiscrétion.
D'un commun accord, ma fille et moi acceptons le thé latte Montebello (j'ai constaté au déjeuner qu'elle met moins mais encore du sucre et du lait dans son thé), mis au point pour l'événement. Il arrive dans une théière d'argent, dont on nous offrira le remplissage au moment opportun.
Le temps de décréter qu'il nous plaît et qu'il réchauffe cette journée sombre,

la tour à trois étages est apportée et décrite en détail. Les sandwiches,

surtout celui à l'omble chevalier fumé, et les scones seront nos préférés. Les desserts ont subi sa comparaison avec ceux de Harrods (où elle a succombé aux charmes de l'afternoon tea en mars) et l'alcool, fut-il cidre de glace sur crème brûlée, n'a jamais été apprécié chez nous. La croustade aux pommes et le macaron au matcha ont satisfait notre dent sucrée.
Le thème de la pomme était bien exploité sans devenir obsédant. Et les macarons reçus en "souvenir" ont facilement attendu le lendemain pour ce faire.
Posted by PicasaMême aujourd'hui, le souvenir est sans défaut.
Je ne sais pas comment Francine réussit à remplir ses journées à Londres avec sa filleule ou à Paris avec son club, à y survivre ET à nous les conter le soir même. Son endurance n'a d'égale que sa générosité.
Ajout du 17 novembre: je viens de trouver l'article d'une bloggeuse anglophone invitée par l'hôtel, avec photos et video.

11 novembre 2011

Jour du souvenir


Posted by Picasa
Bowie                     Zeffirelli                  Brassens       

09 novembre 2011

Un bijou


Je me souviens que cette carte était une rareté, qu'il y en avait une dans un musée parisien, qu'elle a fait partie d'une exposition en 2010, mais j'ai déjà oublié par quelles voies je l'ai découverte et commandée la semaine dernière. Peut-être tout simplement en retournant chez ce fournisseur aux prix raisonnables et au service rapide, mentionné par l'auteure de Distinguished Leaves  pour les commandes outre-mer. Quoi qu'il en soit, je peux enfin explorer cette carte exécutée en 1940 par Macdonald Gill.
Elle s'avère encore plus instructive que je l'imaginais. Des citations, des chiffres (la marine britannique boit deux tonnes de thé par jour), des faits (le capitaine Cook a apporté le premier thé en Australie en 1770). Autant de pistes à suivre. Déjà celle du client qui la lui a commandée m'apprend que l'originale était six fois plus grande mais où a-t-elle été exposée pendant la guerre?

90x44 cm
J'emploierai une loupe pour ne perdre aucun détail et pour pleinement apprécier cette calligraphie.

Posted by Picasa

02 novembre 2011

Trouver l'erreur


Première erreur: le motif de la tasse à thé qui accompagnait mon billet d'hier

est Peach Blossom. Pour m'en assurer, j'ai regardé sous la tasse, rien, sous la soucoupe, oui,

mais quelle surprise sous la deuxième!

Posted by PicasaJ'avoue manquer de curiosité pour chercher l'explication plus loin que la quatrième page de résultats, tous de vente ou d'achat. Et il est trop tard pour questionner le couple qui les avait achetées, reçues en cadeau de noces ou en héritage, et déjà reléguées parce que craquelées et tachées quand je les ai récupérées il y a des lustres.

01 novembre 2011

Joies de novembre

 En voyant le "salon de thé éphémère" dans les alertes GG, il m'a rappelé celui qui nous attend à la mi-novembre au Montréalais.
Heureusement que j'ai obtenu une réponse complète à mon courriel du 12 octobre car je ne trouve encore rien d'autre que le menu daté de juin 2011 sur le site de l'hôtel, même en venant de la page de Fairmont, qui fêtera l'afternoon tea dans tous ses établissements. Les différences sont importantes:

Suite à votre demande au sujet de notre participation à la journée du thé Fairmont, voici l’offre proposée dans notre restaurant le Montréalais pour bonifier le service de thé habituel.

Le thé de l’après-midi à la Montréal:
Du 12 au 30 novembre, notre service de thé de l’après-midi mettra en vedette la reine des fruits de la saison : la pomme!
Il sera servi au restaurant Le Montréalais, tous les jours de 15 heures à 17 h 30. Les convives pourront savourer le thé latte Montebello pomme et épices accompagné de sandwichs fins composés de produits locaux tels jambon des Laurentides, prosciutto de caneton du Lac Brome, omble chevalier fumé Willow Stream, et de douceurs telles crème brûlée au cidre de glace, croustade aux pommes, cannelle et gingembre et tarte feuilletée aux groseilles et aux pommes. Des macarons assortis à saveur de thés Earl Grey, Jasmin papillon, Délice de baies, Pomme-épices et Chai-vanille ainsi que des scones aux pommes compléteront le plateau à trois étages servis aux clients. Ils recevront également une boîte de 3 macarons au thé en souvenir de cette journée.
Tarif : 25 $ par personne
                                                                      
Tous les clients du restaurant recevront un macaron au thé pour accompagner leur thé ou café à la fin de leur repas.
Ma fille a prudemment choisi de réserver une journée autre que celle où elle prendra le train pour quinze longues heures.Posted by Picasa