23 février 2010

Origine

Province productrice d'origine du Long Jing, le Zhejiang a réussi à obtenir un certificat d'origine en 2009. Depuis cette année, elle commence à pratiquer la légalisation de la marque du thé Long Jing. Cela signifie que seulement 18 villes et districts du Zhejiang produisent cet authentique thé vert. On a également appris que 169 entreprises se situant dans les 3 régions productrices de Xihu, Qiantang et Yuezhou ont reçu une autorisation leur permettant d'appeler leur produit Long Jing.
http://french.peopledaily.com.cn/Economie/6897903.html

5 commentaires:

Olivier Schneider a dit...

En voilà une bonne chose au pays du faux et de l'appellation abusive!

Peut être un jour (enfin) un AOC pour les différents terroirs du puerh pour lesquels on nage pour le moment dans l'anarchie la plus totale (je ne compte mme plus combien de producteurs s'apellent Banzhang machin ou Banzhang truc de façon totallement abusive)...

(reste ensuite à voir si ces mesure sont appliquées... au vus de ce qu'il se passe en Chine on est en mesure d'en douter ;) )

Thé noir a dit...

La Chine, toute vieille civilisation qu'elle soit, n'a pas le monopole ni l'exclusivité du faux.
L'application des lois et règlements connaît là comme ailleurs des ratés.
Il existe plusieurs solutions à un problème. Ne pas acheter est le plus simple et à portée de tous. Apprendre le chinois est plus long.

Philippe de Bordeaux a dit...

Cher Kris,

Ton blog est une mine d'or d'informations.

Ce qu'il y a de puissant c'est que tu montres,indiques soulignes et c'est à nous lecteurs de bosser,se pencher...

Tu donnes accès au Savoir et donne l'envie d'apprendre à apprendre sans rigidi - thé aucune.

Belle Liberté.

MERCI.

. PHILIPPE .

Thé noir a dit...

Merci, Philippe, d'apprécier l'interactivité requise par ce blogue.

Thé noir a dit...

Selon ce livre de 2012 https://books.google.ca/books?id=NMXKoff534wC&lpg=PA231&ots=-xcyy6jG8m&dq=long%20jing%20legal&hl=fr&pg=PA231#v=onepage&q=long%20jing%20legal&f=false
des labels sont émis aux producteurs de la région désignée et un site internet permet de vérifier s'il est bien inscrit.