16 janvier 2017

Lundi bleu


L'infolettre de Rington's Tea offre une surprise avec les commandes passées aujourd'hui, Blue Monday. Une recherche me mène droit à cette entrevue radio qui m'apprend que le lundi bleu est un coup de marketing qui date de 2005. Bon prétexte pour moi: je n'arrive pas à trouver une app qui me permettrait d'installer un agenda interactif des événements thé dans le monde alors voici pour l'instant ceux que j'ai repérés pour janvier.
D'abord le Hot Tea Month américain, avec son sweepstake  (depuis la mi-novembre 2016 jusqu'au 31 janvier 2017), et son pendant canadien (concours photo jusqu'à la fin du mois aussi) animé par l'Association du thé et des tisanes du Canada (quand a-t-elle ajouté les tisanes dans sa dénomination sociale?).
Demain, 17 janvier, au Musée Guimet de Paris, entrée libre pour une conférence d'une demi-heure sur l'histoire du thé à Taïwan:
10h20 – 10h50
Du thé de Shuishalian au thé de Formose – Culture, production et commercialisation du thé à Taïwan aux XVIIIe et XIXe siècles

Philippe Chevalérias, Maître de conférences – Université de Lille
L’histoire du thé taïwanais commence au XVIIIe siècle avec l’exploitation des théiers poussant à l’état sauvage dans les montagnes de Shuishalian au centre de l’île. Elle se poursuit avec les premières plantations à vocation commerciale dans les environs de Taipei au début du XIXe siècle, avant que le « thé de Formose » n’acquière une renommée mondiale dans les années 1860~1880. Intimement liée à l’immigration chinoise sur l’île, cette histoire s’inscrit également dans le contexte plus large de l’expansion de la culture du thé en Chine au cours du XVIIIe siècle, et de la demande croissante de thé chinois sur le marché mondial à compter du XIXe siècle.
Nous soulignerons l’importance des colons chinois qui posèrent les bases d’une industrie locale du thé, le rôle majeur des firmes occidentales qui fournirent capitaux et réseaux de distribution, les effets sur le marché chinois (la concurrence entre les thés « taïwanais » et « chinois » / les marchés de Xiamen et Fuzhou), les conséquences pour l’économie taïwanaise de la fin du XIXe siècle.
Le Tea Festival de Toronto se tiendra les 28 et 29 janvier 2017, de 10 à 5, avec des conférenciers souvent auteurs comme Kevin Gascoyne et Linda Gaylard.



01 janvier 2017

2017


 j'ai tenu:
- publier 16 billets dans l'année
- relire les billets de 2011 et signaler les liens invalides
- ajouter en comm les mises à jour dans certains dossiers comme les plantations de thé
- La US League of Tea Growers  a publié un dernier article en... février me permettant d'ajouter un fanion dans ma carte des Pays où pousse le thé.
Je reste fidèle à mes sites et blogues préférés, encore tous actifs.

Par contre, je n'ai publié aucune critique de livre de thé dans Librarything depuis  2013 et je n'ai pas racheté de théiers. Ce sont donc mes objectifs en 2017.